banniere-congreshope

Ce Week-end, c’était le Congrès HOPE !

Ce week-end, la FédEO a répondu présent à l’invitation de l’Organisation du congrès Hope à l’université Claude Bernard Lyon 1, où nous étions nombreux à nous rassembler.

16832360_10212084143649153_2933839574250708246_nCet évènement est  le premier d’une grande ligne de rassemblement inter-filières dans le monde de la santé. La FédEO a eu l’honneur de représenter l’ostéopathie et de pouvoir expliquer, informer et débattre de notre profession au sein du monde de la santé.

16683810_1688999024731291_5223341748511479702_n17029012_10212093483202636_2103459222_n

 

 

 

 

 

En effet, nous sommes venus de toute la France pour nous rencontrer, pour débattre et apprendre ensemble.
Les questions ont été nombreuses, mais un seul constat ressort de nos échanges avec les kinésithérapeutes, médecins, ergothérapeutes, psychomotriciens, infirmiers, orthophonistes et psychologues: nous devons tous travailler ensemble et nous le ferons dans le respect de l’autre et en partenariat pour le soin optimal du patient.

16819149_1689051828059344_4713859328016236348_o

Ces trois jours de congrès se sont déroulés autour de deux thèmes, le handicap et l’interdisciplinarité.

Au centre des débats le patient, les associations de patients et les familles. La démarche est novatrice car cette fois ce sont les patients experts, les pairs émulateurs* et les associations qui ont eu pleinement la parole. Ils nous ont fait part de leur expérience afin de parfaire nos connaissances.

Mais surtout ils nous ont rappelé que l’objectif thérapeutique doit être holistique et cohérent avec les attentes des patients, surtout en situation de handicap. La médecine évolue et passe du modèle paternaliste à un modèle où le patient est  acteur de sa propre santé.

Aujourd’hui nous comprenons l’ampleur du mot interdisciplinarité. Il ne s’agit plus d’additionner nos pratiques mais de les mettre en synergie.

Vous l’aurez compris, les ostéopathes se sont sentis à leur place et ont été accueillis avec bienveillance dans ce nouveau monde où notre vision concorde avec celle des autres, sans langue de bois et sans arrières pensées.

Parce-que l’interdisciplinarité naît des désaccords et des compromis et parce-que nous avons aussi des solutions à proposer, puisque finalement nous marchons tous vers le même objectif.

Nous avons vécu une belle aventure et un espoir pour l’avenir s’est déssiné.

Nous remercions aussi l’Orga du congrès HOPE pour avoir su réunir FédEO, ANEMF, FNEK, ANEP, ANEPF, ANESF, ANESTAPS, FENEPSY, FNEO, FNEA, FNESI, UNAEE et UNECD atour de la table.

16997691_1689411334690060_580411692972918233_n

Et pour nous avoir permis de rencontrer les patients et les experts qui nous ont appris tant de choses, tant sur eux que sur nous.

17015122_10212093481402591_473385739_o

Le Bureau de la FédEO

*les pairs émulateurs sont des personnes en situation de handicap qui viennent aider un patient nouvellement atteint de ce handicap à mieux appréhender la situation.

Leadership and education

Partage de mémoire : la dynamique est lancée !

La FédEO s’organise autour des projets de nos membres.

Depuis quelques mois, nous nous sommes donné un objectif à atteindre pour nos étudiants: le partage des mémoires entre les écoles.

En effet, cette situation absurde et improductive n’est plus tolérable aujourd’hui. Les étudiants de France se sont fédérés pour dépasser les rivalités et les dogmatismes encore trop nombreux dans notre profession.

L’ère est à l’unité et nous tenions à faire entendre notre voix. Nous avions raison de nous raccrocher à cet idéal, car aujourd’hui une dynamique se lance en France.

Nous sommes heureux d’annoncer que la FédEO fait le pont entre les bibliothèques de trois Institut de Formation:

IFO-Grand Avignon, IDHEO Nantes et IO-Rennes

Nous avons permis le ramassage de plus de 600 Mémoires de fin d’études!

Nous organisons la redistribution de ces mémoires directement dans les bibliothèques des écoles membres, et ce, grâce à nos étudiants sur place :

-Mariette Veillard

-Pierrick Martinez

-Pierre-Adrien Liot

IOR

mémoireIDHEO1IFOGA1

D’autres écoles viennent se rattacher au fur et à mesure, elles feront l’objet d’informations complémentaires.

Ce projet n’aurait jamais vu le jour sans la participation active et l’autorisation des écoles précurseurs, ni sans les bons conseils de l’académie d’ostéopathie (AO).AO

De même, les ostéopathes partageurs (OP) ont été d’une grande aide, puisqu’ils nous permettent d’héberger notre base de données et nous aident dans la réalisation du projet. Nous envisageons avec eux un partenariat durable !

OP

 

Si le corps humain est une unité, pourquoi l’ostéopathie n’en serait-elle pas une ?

Nous sommes prêts à partager avec toutes les écoles de France, si ces dernières sont prêtes à investir dans la collectivité en partageant à leur tour. Désormais nous sommes heureux de dire à nos détracteurs que,

« Oui, s’investir pour les autres est rentable »

et « Oui, le bon sens est l’essence des projets qui fonctionnent »

Que vous soyez étudiant, professeur, professionnel, membre d’une administration … : vous pouvez changer les choses !

fedeollogofb

Le conseil d’administration de la FédEO

fedeollogofb

Fin du Congrès de Posturologie Internationale !

Le 24ème Congrès de l’Association Posturologie Internationale vient de prendre fin ce dimanche 29 janvier 2017 à Paris Descartes et laisse place à l’organisation du prochain Congrès à Madrid. La FédEO est fière d’avoir rassemblé une soixantaine d’étudiants en provenance de 5 écoles différentes pour cet événement !

16442881_10211821528083928_1804934025_o16442931_10211821532284033_1377046869_o

Ce fut l’occasion pour tous d’apprendre, de comprendre et de réfléchir avec de brillants chercheurs autour de la posture, de la douleur chronique et neuropathique.

apiii

 

Désormais les liens entre la FédEO et API sont plus solides que jamais et nous sommes heureux de pouvoir permettre à nos membres de se rendre plus facilement vers les lieux de savoir et de connaissances.

Au programme de ce dernier week-end, 23 conférences menées par des chercheurs du monde entier, notamment Serge MARCHAND de l’université de Sherbrooke et Bernard CALVINO, professeur de neurophysiologie à l’université de Paris, Alvaro Bejarano ALBEROLA, du centre universitaire de Séville, ou encore Alfonso SALGADO de l’université de Sao Paulo.

Didier BOUHASSIRA, directeur d’unité à l’INSERM et président de la Société française d’étude et de traitement de la douleur, aura souligné lors de son intervention l’intérêt des structures de recherche pour l’ostéopathie.

La présence d’autant de professionnels différents (médecins, ostéopathes, podologues, posturologues, etc…) permet l’enrichissement personnel autour de discussions inter-professionnelles.

16409107_10211821519003701_433856569_o

Bien sûr, nous avons pu écouter avec attention la prise de parole de Pierre-Marie GAGEY et de Philippe VILLENEUVE qui nous ont expliqué les rudiments de la posture et l’importance de la régulation posturale. Un week-end riche et intéressant, une expérience à renouveler.

16299567_1365903953460247_9041619800621408800_o16252489_1364601813590461_4783616189836306400_o

 (Nous remercions la page Approche scientifique de l’ostéopathie d’avoir partagé certaines photos avec nous OSTEOPATHIE.)

Nous remercions l’API pour ce formidable travail et les étudiants en ostéopathie de France pour leur motivation et leur intérêt pour la science!

Le Bureau de la FédEO