Nos Actus

1er congrès de la FédEO

   

    Le weekend  du 14 au 16 septembre 2018 s’est tenu à Paris le premier congrès de la FédEO. 

   Au cours de ce rendez-vous, les étudiants ostéopathe ont pu assister à des formations associatives . Ils sont maintenant formés pour parler en public, gérer un projet et le valoriser grâce à la communication.

   Nous remercions chaleureusement l’ancien bureau de la FédEO pour cet événement et leur investissement tout au long de l’année. Nous leur souhaitons bonne chance pour leurs futurs projets.

    Lors du congrès, l’assemblée générale ordinaire  de la FédEO s’est tenue le 15 septembre 2018. Ainsi, le nouveau bureau national a été élu par l’Assemblée Générale  pour un mandat d’un an. En se concertant à cet assemblée , le nouveau bureau a élu deux membres d’honneurs : Mariette Veillard et Elodie Aireau.

Floriane BOUBEL

Présidente
COS STRASbourg

Expérience associative : Vice-présidente et fondatrice  du tutorat ostéopathique de Strasbourg (2017-2018), tutrice de pratique palpatoire et d’anatomie  

 

Simon TROLET

1er vice-president
io rennes

Expérience associative : tuteur de génétique au Tutorat Ostéopathique de Rennes (2017-2018), Secrétaire général adjoint de la FédEO (2017-2018)

 

Chloé
BESSON

Sécretaire générale
iSOstéo LYON

Expérience associative : En cours 😉 !                                                                                                                                                                                                                                                        

                                             

Pierre-yves POITEVIN

Tresorier
IO RENNES

Expérience associative :   trésorier et fondateur du Tutorat Ostéopathique de Rennes (2015 ), trésorier de la FédEO (2016-2018)

 

Anaïs LAUGERO

Vice-présidente en charge du tutorat national
IO RENNES

.Expérience associative :   secrétaire du Tutorat Ostéopathique de Rennes (2016-ajd), tutrice d’anatomie au TOR (2016-2018),  membres actif du Bureau des Sports de Rennes (2015-2016), membre actif de Ostéopathie Solidarité Développement Rennes (2016-2017), membre actif de Ostéopathie Solidarité Vietnam (2017-2019), membre actif Alumni (2018-2019)

Anne-laure
SAGE

Vice-présidente en charge de la formation et développement du réseau
Isostéo lyon

Expérience associative : Administratrice de la FédEO pour ISO ostéo Lyon

 

.

Morgane TEMPLE

Vice présidente en charge des partenariats
Idheo nantes

Expérience associative : Secrétaire BDE IdHEO Nantes (2016-2017), Administratrice de la FédEO pour IdHEO (2016-2017), Vice-présidente en charge des partenariats à la FédEO (2017-2018)

Par FédEO, il y a
Nos Actus Orientation

Guide de l’Etudiant 2018 Attention à l’Orientation !

La période des salons, des forums et des journées portes ouvertes est maintenant bien entamée,
                                                           la saison de l’Orientation est ouverte !
Que vous soyez lycéen, ou étudiant ou professionnel en réorientation, la question de votre orientation est primordiale ! Plus qu’un choix d’étude, c’est un choix de vie qui se fait quand on se lance dans une branche en particulier.

Ostéopathe. Connaissez vous bien le métier ? Comment s’organisent les études ? Savez-vous véritablement dans quoi vous vous lancez ?

La FédEO met à votre disposition ce Guide du Futur Etudiant en Ostéopathie afin de vous guider dans votre choix et dans celui de votre école. Associé à ce Guide, vous trouverez un Coût de la Rentrée, calculé avec les chiffres de l’année 2016/2017 pour un étudiant primo-entrant en étude d’Ostéopathie.

Ce Guide est disponible en pdf ICI .

Contactez la FédEO pour des informations supplémentaires ou des explications ! Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans ce choix décisif qui vous attend.

Vous pouvez consulter notre DOSSIER DE PRESSE en cliquant sur le lien.

Par FédEO, il y a
Evènements Nos Actus

Week-end chargé pour la FédEO!

Le Bureau National vous fait son retour sur le week-end du 7 au 10 décembre et son actualité chargée. Bonne lecture !

Jeudi 7 décembre 2017

Matin :    La FédEO était à nouveau conviée à l’assemblée nationale par Adrien Morenas (député de Vaucluse et étudiant en 5ème année d’ostéopathie) afin de représenter les étudiants et de porter leur voix  autour d’une table ronde en compagnie cette fois d’écoles d’ostéopathie  au sujet de l’avenir de la profession. 

Après-midi : Alexis Robillard, vice président en charge des affaires juridiques de la FédEO siégeait aux côtés d’associations socio-professionnelles à une table ronde dans le but d’établir un code de déontologie commun, unifiant toute la profession dans un consensus. Là encore, la parole des étudiants était entendue.         Affaire à suivre!!!

 

Vendredi 8 décembre

Nous étions présents dans les locaux de la FAGE et avons participé à des groupes de travail concernant la gouvernance de la fédération, l’organisation interne, la communication entre les fédérations membres et leurs adhérents, dans le but de faciliter les interactions entre les différents acteurs.

Nous avons signé la charte de développement durable (disponible ici) en continuité avec la charte précédemment signée sur les soirées éco-responsables (disponible ici). Nous invitons toutes nos associations membres et les associations d’étudiants en ostéopathie à les consulter et à les signer afin d’adopter un comportement éco-responsable en faveur du développement durable. 

 

Si vous souhaitez vous engager avec vos associations pour ces valeurs en signant une de ces chartes, contactez-nous à secretariatgeneral@fedeo.eu

 

Samedi 9 et dimanche 10 décembre 


Dernier Conseil d’Administration de la FAGE pour l’année 2017 ! Et c’est Mariette Veillard, présidente et Elodie Airiau, vice présidente en charge de la formation à la FédEO, qui y siégeaient. Un nouveau moment de partage et d’engagement pour les étudiants !

 

 

Vous pouvez suivre toutes nos actions et avancées sur twitter et facebook!

Par FédEO, il y a
Evènements Nos Actus

Table ronde sur l’ostéopathie à l’Assemblée Nationale

Jeudi 26 Octobre 2017. 

Adrien Morenas, étudiant en ostéopathie à Avignon (IFOGA) et député de Vaucluse, réunit les acteurs nationaux de l’ostéopathie autour d’une table ronde afin de mettre à plat les problématiques actuelles et voies d’amélioration envisagées pour la profession. Le focus est mis sur les moyens d’agir pour l’avenir de l’ostéopathie en profitant de la volonté du gouvernement de mettre l’accent sur la prévention dans la santé.

Étaient présents :

  • Adrien Morenas
  • Maurice Houzard
  • Sylvain Nondédéo
  • Stéphanie Durantet, présidente du ROF
  • Guy Villemain pour le Cejoe_Expertise Ostéopathie
  • Magali Peris, secrétaire de l’URCO Union Pour la Recherche Clinique en Ostéopathie
  • Catherine Le Ray, présidente de M.O.  Médecine Ostéopathique
  • Pierrick Carre pour l’AFO Association Française Ostéopathie
  • Frank Ridel
  • Marie-Hélène Sala
  • FédEO

 

Mariette Veillard (présidente) et Elodie Airiau (vice présidente en charge de la formation)

C’est donc Mariette Veillard, présidente de la FédEO et Elodie Airiau, vice-présidente en charge de la formation, qui sont venues représenter la parole des étudiants à cette réunion. Elles nous racontent :

« Nous avons été très agréablement surprises d’entendre que les objectifs des autres personnes en présence étaient très proches des nôtres. Sur le sujet de la formation notamment, que nous pensions -à tort- être un thème à débat.

Nous avons évoqué le titre partagé, l’importance de la communication sur le métier d’ostéopathe, la législation, l’acte restreint, le développement de la recherche, les contrôles des écoles, le passage de la formation en format LMD [licence master doctorat] et bien d’autres sujets.

Nous sommes vraiment ravies de l’initiative d’Adrien Morenas, qui permet d’unir la volonté de l’ostéopathie sous une seule voix… une voix qui peut parler directement à l’Assemblée Nationale ! »

En ce qui concerne la formation, nous demandons que les écoles soient soumises aux contrôles initialement promis par l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales). Ainsi, nous pourrons être assurés que les écoles agréées pour délivrer le titre d’ostéopathe D.O. respectent les critères de qualité imposés par le décret de 2014 relatif à la formation.

Ce dernier arrêté impose une nouvelle maquette de formation en deux cycles (3 ans + 2 ans) avec 4860 heures de cours, dont 1500 heures en clinique. Cette organisation est une première étape pour permettre à l’ostéopathie de devenir une formation en licence puis master et enfin doctorat, les 1500 heures de clinique correspondant au stage demandé dans le cadre des master. Il est nécessaire de passer sur ce modèle afin que les étudiants puissent prétendre à un doctorat d’ostéopathie, qui fera suite au master 2. Le doctorat est la clé qui développera la recherche ostéopathique et la qualité de cette dernière.

Une formation LMD favorisera l’accès en structure hospitalière,  un premier pas vers de désengorgement de l’activité libérale. Dans ce même but, nous avons lancé la réflexion sur le statut de l’ostéopathie pour que cette dernière tende à devenir une profession au sens propre du terme. De même, nous avons évoqué l’accès aux maisons de santé, la facilitation et le développement du salariat.

Ces travaux vont dans la continuité de ceux commencés par la FédEO avec la FAGE au sein de sa commission de santé (C2S). En effet, les trois dernières contributions en date de la C2S portent sur des sujet d’actualité dans la politique de réforme de la santé :

  • l’entrée dans les études de santé
  • l’insertion universitaire des études paramédicales et maïeutiques
  • le service sanitaire (projet de campagne d’Emmanuel Macron)

Nous avons donc déjà commencé le travail d’information du gouvernement sur les bons cotés, les lacunes et les besoins de notre formation.

Cette réunion était la première d’une série que nous espérons constructive et fructueuse. Le travail continue d’ici le prochain rassemblement.

Tout le monde est motivé, positif et investi dans cette construction de projet.

Nous sortons de cette réunion optimistes au vu de la cohérence des idées partagées.

On vous tient au courant, stay tuned !

Par FédEO, il y a
Evènements Nos Actus

Assemblée Générale Ordinaire de la FédEO 2017

Le 23 Septembre a eu lieu a Nantes l’Assemblée Générale de la FédEO ! Une journée riche en échanges et partages autour du projet associatif des étudiants en ostéopathie.

Le bilan administratif, financier et moral de l’ancien bureau national (BN) a représenté avec brio l’année écoulée. Et quelle année ! Rapprochements ministériels, officialisation de la filière du Tutorat National en Ostéopathie (TNO), travaux juridiques aboutis, adhésion à la FAGE, place en tant que membre dirigeant au sein du groupement Unité Pour l’Ostéopathie (UPO), etc.

Cette assemblée générale a élu à l’unanimité 7 nouveaux Membres d’Honneur : Jordane MARION, Pierre-Adrien LIOT, Erwan JAILLER, Hervé DUMANS, Mathias MILTERBERGER, Manon LEBRUN et Pierre-Yves POITEVIN. Merci à eux pour leur engagement et leurs actions à la FédEO, au TNO et à OSD pendant de nombreuses années!

mb honneur

 

Quant au nouveau bureau national, la FédEO a le plaisir de vous présenter ses membres (de G à D):

 

IMG_0578 jpg

 – Mariette VEILLARD, présidente

Expérience associative : commission rédaction du BDE (2015-2016), présidente et fondatrice du Tutorat Ostéopathique de Nantes (2016-2017), tutrice de pratique crânienne (2016-ajd), porte parole de la FédEO (juin à septembre 2017).

 – Élodie AIRIAU, vice-présidente en charge de la formation

Expérience associative : VP communication externe au BDE Isostéo Lyon et admin asso campus CLOE en 2013/2015, présidente BDE ISOstéo (2015-2016), vice présidente logistique congrès HOPE (2017), admin FédEO entre 2013 et 2016, secrétaire générale de la FédEO sur l’année 2016/2017

 – Pierre-Yves POITEVIN, trésorier

Expérience associative : trésorier et fondateur du Tutorat Ostéopathique de Rennes (2015-ajd), trésorier de la FédEO (2016-2017), tuteur de pratique viscérale au TOR (2016-ajd)

 – Simon TROLET, secrétaire général adjoint

Expérience associative : tuteur de génétique au Tutorat Ostéopathique de Rennes (2017)

– Simon LANDABOUROU, secrétaire général

Expérience associative : porte-parole de la FédEO (juin 2017) et vice président du Tutorat Ostéopathique de Rennes (2017), tuteur d’anatomie au TOR (2017)

 – Alexis ROBILLARD, vice-président en charge des affaires juridiques

Expérience associative : bientôt !

– Anaïs LAUGERO, vice présidente en charge du Tutorat National en Ostéopathie

Expérience associative : secrétaire du Tutorat Ostéopathique de Rennes (2016-ajd), tutrice d’anatomie au TOR (2016-ajd)

– Jean-Bastien RIDE, 1er vice président

Expérience associative : trésorier du BDE ISO Paris Est (2015-2016), secrétaire du Tutorat Ostéopathique de Paris (2016-2017) secrétaire général adjoint de la FédEO (2016-2017)

 

Le Projet présenté par cette liste et voté par l’assemblée générale est disponible  ICI.

Une année riche en évènements s’annonce !

 

 

Le conseil d’administration.

 

Par FédEO, il y a
Evènements Nos Actus Partenaires

La FédEO adhère à la FAGE !

Du 22 au 25 Juin la FédEO s’est rendue aux Universités d’Été de la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes) : les Assoliades 2017 !

Cet évènement rassemble chaque année plus de 400 responsables associatifs et militants étudiants dans une station des Alpes, les Karellis. Au programme ? Se former, débattre et échanger.

fage assoliades article

Organisées sur 4 jours, les participants ont accès à plus de 65 formations et ateliers de discussion pour se former sur les sujets tels que :

  • L’environnement associatif
  • L’innovation sociale
  • Les élections
  • Le développement durable
  • La gestion de projet et d’association
  • La communication
  • La représentation

.

Ce rendez-vous annuel des associatifs étudiants est aussi l’occasion d’accueillir les États Généraux de la FAGE sur le thème de l’emploi des étudiants.AG pleniere

De plus, l’Assemblée Générale Plénière rassemblée le vendredi soir a vu cette année la FAGE se positionner sur plusieurs sujets, ainsi que voter à l’unanimité pour

l’adhésion de la FédEO en tant que membre observateur à la FAGE !

.

..

.

Après de nombreuses années au stade de projet, cette adhésion se concrétise enfin ! La FAGE est la première organisation de jeunes en France, regroupant plus de 2000 associations et syndicats, soit plus de 300 000 étudiants.

L’ostéopathie s’intègre donc enfin dans un contexte plus vaste et va pouvoir commencer à construire un avenir en commun avec les autres fédérations de filières étudiantes en instaurant et perpétuant un dialogue entre tous !

..

fageAinsi la FédEO et plus largement l’ostéopathie, pourra continuer à avancer vers une démarche d’amélioration constante des conditions de vie et d’études des ostéopathes en déployant des travaux de représentativité et à portée pluridisciplinaire, intégrant ainsi dans notre milieu les valeurs portées par la FAGE !

Merci au CA de la FAGE pour son vote !

..

lien vers l’article de la FAGE : ici

www.fage.org

Mariette Veillard

Par FédEO, il y a
Nos Actus Tutorat

La FédEO contacte les Tutorats PACES de France !

Nous venons de prendre contact avec le réseau des tutorats de PACES de France grâce à l’ANEMF (Association Nationale des Étudiants de Médecine de France).

anemf

fedeollogofb

En effet, depuis plusieurs mois, la FédEO engage une discussion avec les représentants des filières de santé, notamment avec les étudiants de médecine, afin de faire connaître et accepter l’ostéopathie auprès de nos futurs collègues.

Il nous semble évident que l’avenir se dessine ensemble et que la collaboration doit s’imposer. C’est pourquoi, étant donné le contexte actuel en ostéopathie, nous avons demandé un rapprochement du TNO (Tutorat National en Ostéopathie) avec le réseau des tutorats de PACES.

 

13689673_10154320645333057_656035581_n-png

 

paces

Le nombre d’étudiants se réorientant après une PACES vers la première année d’ostéopathie est en augmentation, surtout depuis que la filière masseur-kinésithérapeute s’est jointe à cette première année commune en santé.

Nous sommes soucieux de l’avenir des futurs étudiants. C’est pour cela que nous les appelons à la prudence quant au choix de la filière ostéopathique et au choix de la formation.

A l’heure actuelle, s’orienter vers l’ostéopathie n’est pas un choix anodin. Il faut s’orienter en connaissance de cause.

Pour commencer, un constat s’impose:

Notre diplôme ne permet pas à l’heure actuelle d’avoir des équivalences européennes, ni universitaire via des passerelles.

La progression du nombre de professionnels est évaluée à 655% de 2002 à 2016 et nous ne disposons d’aucun moyen de contrôle démographique faisant passer le nombre de professionnels de 4000 à plus de 24 000 en un peu plus de 10 ans. Aujourd’hui nous sommes à 26 000 en 2017.

Notre profession s’exerce de manière quasi-exclusive en libéral, le salariat n’étant pas encore bien développé.

A la sortie, c’est donc la loi du marché qui s’impose.

Il existe aujourd’hui 34 établissements habilités à délivrer le titre d’ostéopathe. Ces établissements sont agréés par le Ministère de la Santé, mais aujourd’hui, aucun contrôle IGAS n’a été effectué pour vérifier si les normes sont respectées sur place.

Nous suspectons que ce ne soit pas le cas dans toutes les écoles.

Sans institution de contrôle, ni de garde-fou, nous invitons les futurs étudiants à vérifier sur place et à comparer les écoles avant d’en choisir une.

La formation est exclusivement privée et coûte entre 40 000 et 50 000 euros (pour 5 ans d’études).

(http://fedeo.eu/osteopathie-comment-trouver-la-bonne-ecole/)

Malgré cela,

Le législateur est ouvert à la réforme sur l’ostéopathie depuis 2002, puis en 2007, puis en 2009 puis en 2014, 2015 et dernièrement 2016.

En 15 ans l’ostéopathie à acquise un base légal importante et cela va continuer.

La visibilité est la reconnaissance du grand publique est de plus en plus importante.

L’intégration en parcours universitaire est négociable dans certaines université lors d’étude de dossier cas par cas.

La formation tend à s’uniformiser.

Les coût d’installation sont faible comparativement à d’autre profession.

Les mutuelles remboursent de plus en plus.

Nous avons fait donc part à l’ANEMF de nos informations en joignant à notre guide étudiant (ci-joint GUIDE-ETUDIANT-2017 ) une lettre explicative et nos coordonnées.

Ces documents sont désormais accessibles aux dirigeants des différents tutorats PACES afin que les étudiants actuellement en cours de ré-orientation soient informés avant de prendre leur décision définitive.

Notre point de vue n’étant lié à aucun intérêt privé, la FédEO se propose d’être à terme l’interlocuteur de l’ensemble des futurs étudiants.

Bien évidemment, notre profession est en construction permanente et nous avons pour objectif de faire évoluer les choses, mais en attendant, nous estimons légitime que les jeunes générations aient accès à une information transparente et aux inquiétudes qui fondés sur l’évolution démographique importante et non-contrôlés.

Nous connaissons les problèmes et nous tâcherons de les régler dans les années à venir comme cela a été le cas pour la réforme de 2013.

Bien sûr, il faudra sensibiliser les prochains gouvernements à ce problème et que la profession s’unisse et faire taire les guerres corporatistes interne et avec le milieu de la santé.

Nous remercions les représentants de l’ANEMF pour leur ouverture d’esprit et leur volonté sincère d’entamer avec nous des démarches partenariales. Nous espérons continuer dans l’avenir à maintenir un discours constructif avec les autres représentants et les autres filières.

Le Bureau

 

Par FédEO, il y a
Nos Actus

La FédEO invitée à la FAGE

Aujourd’hui, à la veille des élections présidentielles, la FédEO fut l’invitée de la commission sectorielle de santé de la FAGE pour discuter de l’interdisciplinarité des professions de santé et du parcours de scolarité des étudiants.

Cette démarche est l’aboutissement du travail de la FédEO depuis sa création pour représenter les étudiants dans ce qui est aujourd’hui la première association étudiante de France. Lors des débats, l’ensemble des fédérations de filières de Santé étaient représentées et, grâce à cela, des questions de fond ont pu être abordées.

Ce soir nous repartons enthousiastes et optimistes pour l’avenir de l’ostéopathie suite à l’accueil chaleureux de nos futurs collèges. Il nous parait indispensable d’ouvrir l’ostéopathie aux autres professions et d‘ouvrir les autres professions à l’ostéopathie en dehors de tout clivages corporatistes.

Nous sommes heureux de constater qu’ensemble nous pouvons mettre les étudiants (avenir des professions) et patients (objet de la formation) au centre de nos préoccupations pour améliorer à terme le système de santé.

fedeo à la fage

La Fédération des Associations Générales Etudiantes – FAGE – est la plus importante organisation de jeunes en France, et jugée représentative par les pouvoirs publics.

Fondée en 1989, elle assoit son fonctionnement sur la démocratie participative et regroupe près de 2000 associations et syndicats, soit environ 300 000 étudiants.

La FAGE a pour but de garantir l’égalité des chances de réussite dans le système éducatif. C’est pourquoi elle agit pour l’amélioration constante des conditions de vie et d’études des jeunes en déployant des activités dans le champ de la représentation et de la défense des droits.

Nous tenons à remercier la FAGE de son invitation.

http://www.fage.org/

Pierre-Adrien LIOT

Par FédEO, il y a
Nos Actus Orientation

[Archive 2017] Ostéopathie : comment trouver la bonne école ?

« L’ostéopathie c’est en 3 ans » « Il faut faire une prépa ? » « les écoles ne sont pas au niveau ? »

Quelle est la part de vérité dans ces questions et affirmations si courantes ? Comment faire la part des choses entre les informations erronées ou obsolètes et les véritables actualités sur la formation en ostéopathie ?

La FedEO vous répond.

.

Les seuls établissements autorisés à délivrer un diplôme d’Ostéopathe D.O. sont ceux agréés par le Ministère de la Santé. Pour faire une demande d’agrément, l’école doit constituer un dossier auprès du ministère de la santé qui, une fois validé, donne un agrément pour une durée de 5 ans. L’ensemble des écoles agrées par les nouveaux référentiels de 2015 le sont jusqu’en 2020 où le dossier sera réévalué.

La formation en ostéopathie vient de vivre un temps fort dans la démarche de réglementation. Aujourd’hui le cursus s’effectue en 5 ans et un enseignement clinique approprié est devenu obligatoire.

Le nombre d’établissements aptes à délivrer un diplôme a diminué depuis la parution des décrets en 2015, mais il serait inexact de dire que la formation est désormais totalement uniformisée sur le terrain et qu’elle est dispensée dans toutes ces écoles de façon optimale.

En effet, même si les exigences demandées par le décret sont de haut niveau, seul un ensemble de pièces administratives permet à l’heure actuelle à une école d’obtenir un agrément. Les contrôles seront effectués à postériori et n’ont toujours pas débuté. Il est donc impossible d’affirmer qu’une école respecte l’ensemble des critères de formation uniquement avec l’obtention de l’agrément ministériel.

Lorsque les contrôles seront mis en place, un établissement pourra perdre son agrément et ne plus pouvoir délivrer de diplôme à ses étudiants, même si ces-derniers sont encore en cours de formation.

.

Bien choisir son école est primordial. La formation est privée et onéreuse (environ > 8000€ par an) et le niveau d’exigence attendu au diplôme est trop important pour se satisfaire d’une formation qui ne vous correspond pas. N’oubliez pas que dès la sortie de l’école vous serez Ostéopathe D.O. et professionnel libéral dans un secteur en pleine explosion démographique.

Votre formation et la pratique qui en découle seront les principaux outils de votre réussite.

La FedEO (Fédération Nationale des Étudiants en Ostéopathie) met à votre disposition un

guide du futur étudiant ostéopathe (cliquez sur le lien)

Nous espérons qu’il pourra vous guider sur les critères pour trouver votre école et vous informer sur la profession, la formation et les débouchés.

A ce jour, 10 écoles proposent une formation en alternance pour les professionnels et la liste des écoles de formation initiale agréées se compose de 25 établissements, ci-dessous répertoriés.
Seules ces écoles sont habilitées à délivrer un diplôme.

carte de frane actualisée

Liste des 25 établissements proposant une formation initiale.

Liste des 10 établissements proposant une formation continue.

CONTACT :

Si vous avez besoin d’informations complémentaires, vous pouvez nous joindre :

Mariette Veillard

Par FédEO, il y a
Législation et règlementation Nos Actus

Des étudiants québécois attaqués en justice!

Il y a quelques semaines, trois étudiants en ostéopathie du Collège d’Etudes Ostéopathiques (CEO) de Montréal ont été accusés de pratique illégale de la médecine.
Le collège des médecins accuse 3 étudiants du CEO de pratique illégale de la médecine suite à la visite d’un faux patient à la clinique de l’école. Il semble qu’aucun acte médical n’ait été fait mais uniquement de l’ostéopathie.
Cependant l’ostéopathie n’étant pas réglementée, tout traitement ou proposition d’un traitement est réservé au médecin au Québec. Le collège des médecins soulève 33 chefs d’accusations pour les trois étudiants, deux superviseurs et le CEO, l’un de ces étudiants est accusé pour plus de 8 chefs d’accusations et 82 500 euros d’amende.
Dès l’annonce de ces informations, la FédEO a contacté les représentants étudiants de Québec, grâce à nos liens avec l’Association des Étudiants du CEO, pour comprendre la situation et leur donner la parole. Nous avons fait la connaissance de Meghan (Présidente de l’AECEO) et de Simon (Co-Président) lors de nos discussions depuis la semaine dernière.
 « L’atmosphère au CEO, suite aux accusations, est assez palpable. Beaucoup d’étudiants se sentent en insécurité par rapport à leurs pratiques. La peur d’une nouvelle taupe à la clinique est présente. Les trois étudiants concernés vont relativement bien. L’école les supporte énormément avec des avocats renommés et si des amendes sont exigées, ce ne sera pas eux qui payeront. Ce ne sont pas les étudiants qui ont été visés mais notre école, avec pour objectif de porter atteinte au développement de l’ostéopathie au Québec. » nous avoue Simon.
 « Malgré tout, le moral des étudiants est bons et que nous continuons de pratiquer l’ostéopathie sans restriction et avec plaisir. » Simon.
Ce dernier s’étonne de la proportion que prend la situation car:
« Il y a déjà eu des milliers de traitements au sein de la clinique et aucune plainte, jamais! Tout ceci est une première »
En plus du Collège des médecins, d’autres professionnels se sont mêlés aux problèmes:
« Effectivement, le collège des médecins a fait une demande d’injonction pour fermer la clinique externe de l’école. Les chiropracteurs ont fait, de leur côté, un simple rappel sur le fait que toute les techniques articulaires leur sont réservées. » Simon
« Depuis peu, un ordre professionnel est sur le point d’être créé en ostéopathie. Il semble que le gouvernement ai reconnu la nécessité de créer une réglementation sur la pratique de l’ostéopathie au Québec mais cela n’avance pas assez vite. Sans parler des futures discussions sur ce que pourra ou non faire un ostéopathe comme actes. » Nous explique Meghan.
En effet, malgré qu’il n’y ai aucune reconnaissance de la profession d’ostéopathe au Québec, le CEO met en place des standards de formation les plus élevés possible (6ans d’études, une clinique étudiante etc…) afin d’avoir la meilleure éducation qui soit et le syndicat principale « ostéopathie Québec » promeut une exemplarité des ostéopathes afin de militer pour une réglementation prochaine.
L’AECEO (Association des Etudiants du CEO) et le CEO travaillent ensemble pour cette réglementation et pour protéger leurs étudiants.
« L’AECEO suit le collège dans les démarches et s’assure de communiquer les dernières nouvelles et démarches aux étudiants de l’école. L’association n’a que très peu d’options, toutefois elle offre tout son soutien face à la situation. »Meghan
La situation au Québec n’est pas sans rappeler la notre avant 2002 et l’arrivée de notre réglementation. C’est pour cela que la FédEO soutient les étudiants du Québec dans leurs efforts pour faire avancer leur réglementation.
Les étudiants sont le cœur et l’avenir d’une profession, aujourd’hui nous le voyons bien puisque ce sont eux les cibles prioritaires des attaques.
Nous espérons que l’ostéopathie de nos confrères et amis du Québec saura traverser cette période et aboutira à une réglementation, seule possibilité d’acquérir la sécurité juridique.

Le Bureau de la FédEO

Par FédEO, il y a