06/06/2014

– Communiqué de la FédEO –

 

Bonjour à tous les étudiants,

Vos responsables de la FédEO continuent de vous représenter au cours des différentes

réunions ministérielles.

Ce mardi 03 juin ils étaient encore dans les locaux du Ministère des Affaires Sociales pour observer le travail de réalisation du Référentiel de Formation devant s’achever début juillet.

Il a également été annoncé par Mme Lenoir-Salfati, dirigeant les travaux de réforme de la formation, que le projet de décret relatif aux critères d’agréments progresse positivement au cours de son étude au Conseil d’Etat. Il prendra d’ailleurs la forme d’un décret « en conseil d’état » ce qui selon Mme Lenois-Salfati « lui donne une force et un poids beaucoup plus important ».

Le décret devrait donc être publié dans les prochains mois, toujours pour une applicabilité en 2015 (voir Communiqué précédent)

La FédEO, par ailleurs, prépare sa prochaine rentrée scolaire visant à apporter à ses associations membres différents services demandés, le plus tôt possible dans l’année.

Pour conclure, petite pensée à tous ceux qui entrent ou sont en période d’examens et excellentes vacances aux autres.

Le Bureau de la FédEO

26/03/2014

– Communiqué de la FedEO –

Report de la nouvelle réglementation

 

A paris, le 26/03/2014

Report de l’applicabilité de la nouvelle réglementation

Aujourd’hui au ministère des affaire sociales et de la santé se tenait une nouvelle réunion de la plateforme « référentiel de formation » à laquelle la FedEO assistait en tant que représentant des étudiants ostéopathes.

Au cours de cette réunion a été annoncé que la nouvelle réglementation de la formation en ostéopathie, en cours d’élaboration depuis avril 2013 ne sera pas applicable comme initialement prévu pour la rentrée 2014. Cette possibilité était connue depuis quelques semaines. Le report de l’applicabilité de la nouvelle réglementation est due a un retard de passage du projet de décret au Conseil d’Etat (nécessaire pour assurer la validité juridique du texte).

La DGOS a précisé que ce retard était indépendant de toute volonté politique et la conséquence d’une « concentration du CE sur d’autres études de textes de plus grande urgence ». Le CE devrait ainsi probablement étudier le décret ostéopathie en avril, trop tard pour laisser aux écoles le temps de compléter leurs dossiers d’agrément avant l’été.

Ainsi, l’applicabilité de la réforme se fera à la rentrée scolaire 2015 et tous les agréments seront en attendant prolongés d’une année.

 

Un calendrier de publications repoussé

 

Le décret relatif aux critères d’agrément devrait devenir publiable dans les quelques mois qui viennent. La FedEO qui craignait un report lointain de sa date de publication effective s’est vu rassuré par la DGOS qui compte au contraire le « publier des qu’il sera publiable, sans attendre », une première estimation projetant cette date a juin – été de cette année.

L’étape qui suivra sera la publication du référentiel de formation, vers l’automne 2014 aussitôt suivi de l’ouverture de la période de dépôt de dossier d’agrément par les écoles.

La publication de la liste des écoles agréées pour la rentrée 2015 se fera entre le printemps et l’été 2015. Un calendrier plus précis sera élaboré ultérieurement.

En conclusion, le report d’applicabilité de la nouvelle réglementation de la formation en ostéopathie a 2015 est certes décevante, mais ne semble pas être le fruit d’un changement de position des pouvoirs publics à l’égard de ce dossier.

La FedEO restera vigilante sur la bonne publication « dès qu’il sera publiable » du décret, au plus tard cet été. A espérer également qu’aucun remaniement ministériel ne vienne annuler ou modifier le cadrage satisfaisant de ces travaux.

 

Le bureau de la FedEO

09/12/2013

Une actualité politique ostéopathique

Par la FédEO

 

Cette nouvelle rentrée scolaire bien passée, il est l’occasion pour la FédEO de vous proposer un récapitulatif de l’actualité politique ostéopathique.

 

Une nouvelle réglementation de la formation en cours d’élaboration

 

En avril de cette année 2013, la DGOS (Direction Générale de l’Offre de Soins) a présenté aux représentants de la profession ostéopathique un cadrage pour des travaux de ré-ingénierie de sa formation.

Ce cadrage constitue l’arbitrage du cabinet de Mme Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé, suite aux nombreuses concertations qui ont eu lieu entre ces mêmes représentants de la profession et le cabinet au deuxième semestre de 2012.

 

Ces travaux visent à produire de nouveaux décrets remplaçant ceux de 2007, si contestés par la profession et par les étudiants ces dernières années.

En outre ces décrets devront prévoir :

1) Un durcissement des critères d’agrément des écoles,

2) Une homogénéisation de la formation qui deviendra de 5 ans obligatoirement pour les formations initiales.

 

Aujourd’hui, où en est on ?

 

Depuis avril ont eu lieu de nombreuses réunions au Ministère de la Santé sous la coupe de la DGOS, qui servaient :

1) A créer un Référentiel des Activité et des Compétences du professionnel ostéopathe,

2) A créer les nouveaux critères d’agrément,

3) A créer un Référentiel de Formation, qui offrira le modèle homogène des écoles.

 

A la date d’aujourd’hui, seul reste à produire le Référentiel de Formation (cf. communiqué de l’UPO). Les nouveaux décrets remplaçant enfin ceux de 2007 devraient être publiés au début de l’année 2014.

 

Que cela signifie-t-il pour l’avenir proche ?

 

Les écoles dont l’agrément arrive à échéance en 2014 devront déposer un dossier de ré-agrément. Celui-ci sera étudié et en fonction de la réponse aux critères demandés, l’école pourra être agréée ou non.

Il existera exceptionnellement pour 2014 des mesures de transition, visant à permettre aux écoles limites de se mettre à niveau, et ayant pour but d’orienter au mieux les étudiants mis en difficultés.

La FédEO, pour sa part, est présente dans ces travaux de ré-ingénierie pour représenter les étudiants ostéopathes et être à même d’informer ensuite ceux dont les écoles ne seraient pas agréées, en parallèle du ministère et de la profession.

 

Bientôt un nouveau Paysage ?

 

Si la FédEO se sent concernée par la situation que pourraient connaître certains étudiants, il est à noter que les processus actuels pourraient transformer positivement le paysage de la formation en ostéopathie, en réduisant un nombre d’écoles trop important et en tirant vers le haut la qualité de la formation en même temps qu’ils l’homogénéiseraient.

La profession dans son ensemble salue cette démarche et la FédEO s’y joint naturellement.

 

20/06/2013

Communiqué de la Fédération Nationale des étudiants en ostéopathie

 

Ce samedi 15 juin 2013 à 13H00 à Paris a eu lieu l’Assemblée Générale de l’UNEO.

 

Cette Assemblée Générale s’est déroulé en présence d’un certain nombre d’associations locales d’étudiants en ostéopathie (BDE) qui ont  participé aux travaux réalisés ce jour.

 

C’est au cours de cette Assemblée que l’UNEO – Union Nationale des Etudiants en Ostéopathie – association historique représentant les étudiants en ostéopathie en France céda la place à la FédEO – Fédération nationale des étudiants en ostéopathie.

Les présents ce jour-là :

Les buts de la FédEO sont de :

 

  • Représenter les étudiants en ostéopathie et défendre leurs droits et leurs intérêts,
  • Engager une réflexion continue sur la nature et l’organisation de la formation en ostéopathie,
  • Informer les étudiants en ostéopathie,
  • Soutenir et accompagner les membres adhérents et favoriser le développement des projets des étudiants en ostéopathie,
  • Promouvoir un esprit associatif et solidaire chez les étudiants en ostéopathie.

Le Bureau élu par l’Assemblée Générale est composé de :

 

  • VETEAU, Robin, 38 grande rue de Vaise 69009 LYON, étudiant en Ostéopathie, Président.
  • MILTENBERGER, Mathias, 6 rue du Printemps, 67202 WOLFISHEIM, étudiant en Ostéopathie, Trésorier.
  • BERNELIN, Léa, 26 bis rue Masaryk 69009 LYON, étudiante en Ostéopathie, Vice-Président.

De gauche à droite :

 

Robin VETEAU,

 

Léa BERNELIN,

 

Mathias MILTENBERGER.

Leave a Reply